site rencontre afrique rencontres le creusot rencontre femmes les meilleurs sites de rencontre 100 gratuit act up mmorpg rencontre rencontre homme femme tunisie site de rencontre site de rencontre rencontre ingenieur club de rencontre toulon rencontres de blois 2009 le béguin rencontres avec sites de baby sitting site de annonce rencontre pour mariage vivastreet comment rencontre mature paris site de rencontre pour chiens et chats escort annonce rencontre auvergne femme cherche site de cherche fille canadienne youporn escort site rencontre site rencontre français non payant site homme cherche fille mon mari sinscrit sur des sites de rencontre

register

Assainir la gestion du personnel communal

A l’heure où je vous adresse ces mots, deux faits historiques animent mon esprit. Le premier est le souvenir inoubliable de la date du mercredi 16 octobre 2013, jour de mon élection à la tête notre commune. Chaque fois que la Providence fait remonter cette date en ma mémoire, je rends hommage à toutes celles et tous ceux qui ont rendu ce miracle possible. Le second, intimement liée au premier et plus important encore, est l’expression massive de cette joie contagieuse qui a envahi les personnes présentes dans la salle des actes, ainsi que les populations qui suivaient cet événement au lointain. Dès lors, la date du 16 octobre 2013 s’est insérée dans la chronologie de ma vie.

Car, ce ne fut pas exclusivement vers un parent, vers un ami, vers un voisin, vers un collègue ou encore vers un compatriote que vous êtes venus. C’est aussi et d’abord à la rencontre du premier magistrat municipal, choisi par le conseil municipal. A vous tous, je renouvelle mon engagement filial et quotidien, à œuvrer au service de tous les citoyens.

Et comme la décentralisation occupe une place incontournable, dans l’organisation administrative de notre pays, le maire est aujourd’hui par excellence, la personnalité en charge du développement, la personnalité responsable en premier de l’amélioration des conditions de vie et du bien-être des populations, de sa Commune.

Ainsi désigné, et pour paraphraser Mgr Albert Ndongmo, dans le discours prononcé lors de son sacre épiscopal à Nkongsamba, le dimanche 16 août 1964, le maire a l’obligation de « (…) faire quelque chose pour la promotion, pour le développement de l’Homme, de son pays et du monde. [Il] doit donc inscrire son action au sein de l’action nationale, pour le développement du pays. Il doit être efficacement présent à tout ce qui se construit, à tout ce qui fait progresser l’Homme, le pays et le monde… »

A mon sens, l’exécutif que je dirige a mis cette pensée en œuvre à travers trois grands piliers, solidaires et indissociables, sur lesquels repose tout développement authentique au sein d’une commune. A savoir :

  • Le renforcement de capacités des personnels ;
  • La réalisation d’ouvrages, physiques et palpables ;
  • L’accomplissement d’actions invisibles à l’œil, mais dont la qualité et l’impact apportent un élément déterminant à la cohésion sociale et au bien-être des populations, d’ici et/ou d’ailleurs.

A titre illustratif de ce dernier type de réalisations, je citerai des exemples tels la communauté urbaine de Douala, la Commune d’Ambam et nos partenaires dans le programme DANK où nous sommes mentor (Dschang, Amaga en Haïti, Nantes-Métropoles en France, Kindia en Guinée Conakry). Des responsables de tous niveaux de ces collectivités territoriales décentralisées ont fait le « pèlerinage » de Dschang, dans le but de s’imprégner de tel ou tel autre pan de notre expérience.

Chers sœurs et frères de la commune de Dschang, ce numéro spécial du journal « Le Citoyen », que vous tenez en main, a une double fonction. L’une est de vous rendre compte des actions que nous avons réalisées, depuis début octobre 2013 jusqu’en fin juin de l’année en cours. L’autre est de nous en servir comme d’un miroir pour, à travers vos commentaires et différents avis, mieux redéfinir les axes de ce qui reste à faire. Nous pensons pouvoir ainsi, régulièrement nous assurer que nous participons à la quête de bonheur de nos concitoyens. Je voudrais aussi signaler que le contenu du présent numéro de votre journal est polarisé, de façon non exhaustive, par des réalisations physiques à mi-parcours du mandat que vous nous avez confié.

Tout en vous souhaitant bonne lecture, je voudrais saisir l’opportunité que m’offre l’actualité, pour présenter de manière anticipée mes vœux les meilleurs de santé, de prospérité et de bonheur à toutes les populations de notre Commune, qu’elles y soient résidentes ou de passage. Joyeux Noël 2016 et bonne fête de Nouvel an 2017 à tous et à chacun. Et que la Providence nous accompagne tout au long de l’année 2017 !

SM Beaudelaire Donfack

 

Autres actualités

  • 1

Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  commune de Dschang
  commune de Dschang
  2nd Ave and Urbanus

Keep in Touch