Discours au Conseil Municipal Du 27 Juillet 2018 Consacré A l’Examen Et A L’Adoption des Comptes de L’année 2017 de La Commune De Dschang LE 27 JUILLET 2018.

Discours au Conseil Municipal Du 27 Juillet 2018 Consacré A l’Examen Et A L’Adoption des Comptes de L’année 2017 de La Commune De Dschang LE 27 JUILLET 2018.
DISCOURS DU MAIRE
- Monsieur le Préfet du département de la Menoua ;
- Monsieur le Sous-Préfet de Dschang ;
- Mesdames et Messieurs les délégués et chefs de services départementaux pour la Menoua ;
- Mesdames et Messieurs les responsables des forces de défense et de maintien de l’ordre ;
- Mesdames et Messieurs les conseillers municipaux ;
- Les majestés, gardiens de nos traditions ancestrales ;
- Chers collaborateurs en vos rangs et grade respectifs ;
- Très chers invités, mesdames et messieurs ;
C’est avec beaucoup de plaisir que je vous souhaite une chaleureuse et cordiale bienvenue dans cette salle de fête de la commune de Dschang tenant lieu de la salle des actes du céans à l’occasion de cette importante session consacrée à l’examen et à l’adoption des comptes de l’exercice 2017 de notre auguste institution. Je rends grâce à Dieu qui a permis que nous nous retrouvions tous ce jour pour nous pencher sur le développement de notre commune.
Depuis la dernière session consacrée à l’examen et au vote du budget courant, nous avons continué à œuvrer pour apporter les solutions aux problèmes et difficultés de nos populations malgré la conjoncture économique particulièrement rude. Notre commune, démembrement de l’état, n’est pas à l’abri des problèmes économiques qui les rencontre, problèmes économiques accrus par le climat sécuritaire tendu que nous imposent de l’intérieure et de l’extérieure par les jaloux de notre stabilité socio-politique.


D’emblée, je tiens une fois de plus à réitérer en votre nom le caractère un et indivisible du Cameroun tel que consacré par notre loi fondamentale. Notre patriotisme et notre fidélité aux institutions et à celui qui les incarnent constituent le rempart où viendront se briser toutes tentatives de déstabilisation de notre cher et beau pays le Cameroun.
Nous venons de renouveler par les sénatoriales 2018, la chambre haute votre parlement par des élections libres et transparentes, consolidant ainsi la visibilité et la fiabilité de la démocratie au Cameroun. Pour la Menoua, l’honorable FOMETHE Anaclet votre humble serviteur a été plébiscité ainsi que la liste qu’a présentée notre grand parti national le RDPC. A la suite desdites élections, l’honorable et patriarche Marcel Niat NJIFENJI a été investi et élu au perchoir de l’auguste assemblée. C’est l’idoine occasion pour nous de leur adresser nos vives et chaleureuses et fraternelles félicitations. Je tiens aussi à vous féliciter pour le vote massif en faveur de la liste de notre parti.
Aussi sommes-nous à l’aube de la campagne pour les présidentielles 2018. Le Président Paul Biya notre champion a bien voulu écouter l’appel pressant et insistant du peuple Camerounais sollicitant à nouveau ses loyaux services est candidat, notre candidat naturel. Je prie les uns et les autres de commencer à s’organiser pour que la campagne et le plébiscite de notre champion soient sans tâche car au regard des enjeux de développement. Le Cameroun a besoin d’être tenu par l’homme le mieux outillé, condition que remplie pleinement notre candidat. Puisque aguerri d’expériences et éclairé par ses chances il saura conduire le navire Cameroun vers le port du mieux-être.

Monsieur le Préfet, mesdames et messieurs les conseillers, les comptes que nous présentons à votre examen sont les fruits de nos efforts au cours de l’exercice précédent 2017. Pour la mise en œuvre du budget du même exercice dans le contexte que j’ai décrit à l’antenne de mes propos tous les acteurs de la chaine de recette et de dépense ont mis la main à la pâte. C’est l’idoine occasion pour nous de féliciter et remercier les uns et les autres pour leurs implications personnelles. Je citerai entre autre la tutelle, le sous-préfet, le chef CDI et ses personnels, les FMO pour leur accompagnement, l’Etat du Cameroun, les différents partenaires de notre collectivité sans lesquels nous n’aurons pas atteint les objectifs.
Mesdames et messieurs les conseillers, le projet de comptes que vous avez devant vous présentent les recettes de 1.400.260.198 FCFA pour dépenses de 1.142.666.762 FCFA dégageant un excédent de recettes sur les dépenses de 257.549.436 FCFA.
Tout à l’heure, lors de la présentation générale avant l’examen et l’adoption des comptes, nous allons analyser ligne par ligne la réalisation du budget 2017. Je souhaite comme à l’accoutumé que nos travaux se déroulent dans une ambiance conviviale empreinte de courtoisie et de respect naturel afin que ses résultats soient les plus fiables.
• Vive la commune de Dschang,
• Vive le Cameroun un et indivisible et son illustre guide, J’ai nommé son Excellence Paul Biya,

Autres actualités

  • 1

Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  commune de Dschang
  commune de Dschang
  2nd Ave and Urbanus

Keep in Touch